AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Akademie Alsbach

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Akademie Alsbach   Sam 8 Oct - 11:48



Sois mon ami s'il te plait ;o;






Adultes :

Educateurs ?
Personnels ?
Habitants ?
Elève :

Palettes ?
Esperantos ?
Nouveau départ ?
Théorèmes ?

Le mot du début ~


Alsbach vous ouvre ses portes ~ Ce forum de type rpg est encore tout naissant, et recherche des membres motivés. Un minimum de 15 lignes est demandé pour les rps ainsi qu'un bon orthographe. Pour l'instant, nous avons 17 membres enregistrés ayant postés 207 messages. Au total, notre staff comprend 5 membres. Eliza Ganier, fondatrice, Derek McLivingstone, administratrice, Keitaro Sparkman et Adam Karlikowski, modératrices et finalement Liam Spencer, graphiste et codeuse. Le forum permet les rps de type hentai, yaoi et yuri, tant qu'ils ne priorisent pas sur les autres rps. Il est donc déconseillé aux moins de 15 ans.

Sans tarder voici le contexte du forum.


Histoire

Ce grenier est parfait. Oui, vraiment parfait. De toute façon, j'y avais déjà entassé une partie de mes affaires, notamment celles destinées à mes rituels. Je me penchais par la fenêtre et regardais ces minuscules fourmis qu'étaient les occupants, faire des va-et-vient continus du manoir vers leur bus qui ne devait pas dater d'hier.

On sentait qu'ils étaient partis en catastrophe, ils avaient peu de meubles et beaucoup d'effets personnels dans des cartons. Certains objets semblaient avoir évité de justesse le contact avec les flammes. Tous paraissent épuisés, leurs visages étaient sombres, presque mélancoliques. Je sentais dans leur aura un flot d'émotions diverses et contradictoires se succéder. Finalement, j'étais assez contente de les voir ici, ils seraient un assez bon sujet d'études.

Quelqu'un frappa au cadre de la porte en bois. Je me retournais et me trouvais face à une jeune femme qui semblait à peine sortie de l'adolescence. Je savais pourtant qu’il n’en était rien, puisque ce grenier lui appartenait, ainsi que l’ensemble de la propriété. Tout ce que j’avais vu dans cette maison pendant son absence m’avait appris pas mal de choses sur elle. Elle était l'unique héritière de la fortune de Klaus Alsbach. Elle avait à peu près la vingtaine et était la fille du fils illégitime de feu-Alsbach. Son retour allait à la fois en énerver et en satisfaire plus d'un. J'aurai peut-être dû lui signaler qu'elle risquait gros en revenant ici.

Je décidais de me taire car les bribes de conversations et les papiers que j'avais trouvés dans le bureau du vieux m'avaient révélée quelques fragments de l'histoire de cette famille. Cette unique héritière avait renoncé à son héritage le jour de la mort du grand-père laissant tout le reste de la nichée « sans le sous ». J'ajoutais mentalement les guillemets, puisqu'aux vues des moyens de la famille, ils étaient loin d'être des indigents contrairement à moi. Cette maison était la seule possession qu'elle avait gardée mystérieusement alors qu'elle partait mener sa vie en France.

Les Alsbach avaient de grands projets pour cette demeure qu'ils exposaient en marchant dans le manoir et prenant des mesures, ils n'avaient qu'une hâte qu'Eliza se représente pour pouvoir récupérer cette propriété qui renfermait entre autre ce qu'ils appelaient « Le secret de la Lorelei ». Si quelque chose de ce style était caché dans le manoir, il devait être bien caché. J'en avais exploré chaque pièce, recoin et passage secret sans jamais trouver quoique ce soit d'extraordinaire hormis l'impressionnante bibliothèque qui occupait une des ailes.

Je fus tirée de mes pensées par la voix calme et posée d’Eliza.

« Bien installée? Je me présente je suis Eliza Garnier Alsbach. Excuse-moi de te déranger mais j’ai une proposition à te faire.

-Salut, répondis-je avec désinvolture, merci de me laisser rester ici et je vous écoute. Moi c’est La Rumeur, lançais-je brusquement. »

Je vis Eliza esquisser un sourire.

« Tu peux rester ici si tu le désires. Je sais pourquoi tu aimes cette pièce, car c'était mon refuge pour lire quand j'avais besoin d'être seule. »

Elle quitta le grenier. Je comprenais maintenant pourquoi il y avait déjà un lit en fer forgé noir dans cette pièce. Je me laissais tomber lourdement dessus pour contempler mon nouveau royaume.

La fenêtre me donnerait une vue imprenable sur les allées et venues des visiteurs et des occupants. A l'autre bout de la pièce, quelques planches mal fixées me permettraient d'observer ce qui se passait dans les cuisines et la salle de réception.
J'étais très bien installée pour assister à tout ce qui pourrait arriver dans le manoir aussi bien les drames que les fêtes.

J'ouvris la fenêtre et me plaçais au centre de la pièce en tailleur, non pour lancer une malédiction de mon cru, mais pour écouter leurs conversations et comprendre leur venue ici.

Brusquement les bruits et l'agitation cessèrent, ils devaient s'être rassemblés dans le hall. Je me rapprochai et entrouvris la porte.

La voix d'Eliza s'éleva et elle expliqua l'organisation de la vie dans ce manoir:

« Bienvenue à Akademie Alsbach, il s'agit de mon ancien lieu de vie et j'espère que vous vous y sentirez mieux que moi... »

Je souris rien n'était moins sûr, enfin s'ils aimaient les fantômes, les squatteuses et les familles encombrantes: ils se sentiraient comme chez eux. Elle passait maintenant à l’organisation :

« Notre pensionnat compte cinq groupes d'études dans lesquels vous allez être répartis. Si, dans notre ancien établissement vous étiez parmi les surdoués, maintenant vous serez dans le groupe d’Excellence. Les orphelins auront le choix entre les groupes Palette, Esperanto et Théorème; je pense que les intitulés vous éclairerons, mieux que moi, sur les matières proposées. Enfin, ceux qui ont besoin de soutient seront placés dans le groupe Nouveau Départ. ".

Une fois tout cela terminé, ils furent renvoyés dans leurs chambres. Soudain j'entendis le bruit significatif des pneus d'une voiture de luxe crissant sur les graviers. Je m'approchais de la fenêtre. Une berline était garée devant le perron. Une conversation animée dura quelques instants entre Eliza et celui que je reconnus comme étant Ulrich Alsbach.

Mon sourire s'élargit cette visite au moment du retour d'Eliza n'était pas une coïncidence et je mettrai ma main au feu que cela était lié au secret du manoir ou peut-être à cette rumeur qui courait d'un autre héritage accessible à ceux qui sauraient accomplir toutes les étapes pour l'obtenir. En tout cas une chose était sûre, j'allais suivre ça de près.


Les jolis petits boutons *^*



88 * 31


Code:
[url=http://akademie.forums-actifs.net/][img]http://nsa28.casimages.com/img/2011/08/20/11082002211297421.png[/img][/url]

Pour une taille différente, demandez et nous vous en ferons un sur mesure avec plaisir. N'hésitez pas. Clique droit sur l'image pour obtenir l'URL de celle-ci.



© Never-Utopia


Code:
<div style="width: 95%; margin: auto; background-color: #C8DCF3; border-top: 8px solid #060B50; border-bottom: 8px solid #060B50;">
<span style="display: block; width: 100%; height: 250px; margin-top: -18px; background: url(http://img827.imageshack.us/img827/6226/48773240.png) center center; border-bottom: 5px solid #060B50;"></span>
<span style="display: block; text-align: center; font-size: 42px; font-family: lucida calligraphy; letter-spacing: 2px; font-style: italic; margin-top: -35px; color: #ffffff; text-shadow: 0px 0px 5px #000000;">Sois mon ami s'il te plait ;o;</span>

<table style="margin-left: auto; margin-right: auto; margin-top: -100px;"><tr>
<td><span style="display: block; width: 100px; height: 100px; margin: 10px; background: url(http://img705.imageshack.us/img705/1710/23256069.png) center; ceter; border: 3px solid 8FBEDF;"></span></td>
<td><span style="text-align: justify; font-size: 11px; font-family: georgia; font-variant: small-caps; font-weight: bold; color: #060B50;">Adultes :

Educateurs ?
Personnels ?
Habitants ?</span></td>
<td><span style="display: block; width: 100px; height: 100px; margin: 10px; background: url(http://img508.imageshack.us/img508/7813/87730057.png) center; ceter; border: 0px solid #8FBEDF;"></span></td>
<td><span style="text-align: justify; font-size: 11px; font-family: georgia; font-variant: small-caps; font-weight: bold; color:  #060B50;">Elève :
 
Palettes ?
Esperantos ?
Nouveau départ ?
Théorèmes ?
</span></td>
</tr></table>

<span style="display: block; text-align: center; font-size: 32px; font-family: lucida calligraphy; letter-spacing: 2px; font-style: italic; color: #ffffff; text-shadow: 0px 0px 5px #000000;">Le mot du début ~</span>
<div style="width: 90%; margin-left: auto; margin-right: auto; margin-top: -25px; border-top: 5px solid ; background-color: #8FBEDF; font-family: georgia; letter-spacing: 1px; font-size: 11px; color: #060B50; text-align: justify; padding: 10px;">

Alsbach vous ouvre ses portes ~ Ce forum de type rpg est encore tout naissant, et recherche des membres motivés. Un minimum de 15 lignes est demandé pour les rps ainsi qu'un bon orthographe. Pour l'instant, nous avons 17 membres enregistrés ayant postés 207 messages. Au total, notre staff comprend 5 membres. Eliza Ganier, fondatrice, Derek McLivingstone, administratrice, Keitaro Sparkman et Adam Karlikowski, modératrices et finalement Liam Spencer, graphiste et codeuse. Le forum permet les rps de type hentai, yaoi et yuri, tant qu'ils ne priorisent pas sur les autres rps. Il est donc déconseillé aux moins de 15 ans.

Sans tarder voici le contexte du forum.
</div>

<span style="display: block; text-align: center; font-size: 32px; font-family: lucida calligraphy; letter-spacing: 2px; font-style: italic; color: #ffffff; text-shadow: 0px 0px 5px #000000;">Histoire</span>
<div style="width: 90%; margin-left: auto; margin-right: auto; margin-top: -25px; border-top: 5px solid ; background-color: #8FBEDF; font-family: georgia; letter-spacing: 1px; font-size: 11px; color: #060B50; text-align: justify; padding: 10px;">
Ce grenier est parfait. Oui, vraiment parfait. De toute façon, j'y avais déjà entassé une partie de mes affaires, notamment celles destinées à mes rituels. Je me penchais par la fenêtre et regardais ces minuscules fourmis qu'étaient les occupants, faire des va-et-vient continus du manoir vers leur bus qui ne devait pas dater d'hier.

On sentait qu'ils étaient partis en catastrophe, ils avaient peu de meubles et beaucoup d'effets personnels dans des cartons. Certains objets semblaient avoir évité de justesse le contact avec les flammes. Tous paraissent épuisés, leurs visages étaient sombres, presque mélancoliques.   Je sentais dans leur aura un flot d'émotions diverses et contradictoires se succéder. Finalement, j'étais assez contente de les voir ici, ils seraient un assez bon sujet d'études.

Quelqu'un frappa au cadre de la porte en bois. Je me retournais et me trouvais face à une jeune femme qui semblait à peine sortie de l'adolescence. Je savais pourtant qu’il n’en était rien, puisque ce grenier lui appartenait, ainsi que l’ensemble de la propriété. Tout ce que j’avais vu dans cette maison pendant son absence m’avait appris pas mal de choses sur elle. Elle était l'unique héritière de la fortune de Klaus Alsbach. Elle avait à peu près la vingtaine et était la fille du fils illégitime de feu-Alsbach. Son retour allait à la fois en énerver et en satisfaire plus d'un. J'aurai peut-être dû lui signaler qu'elle risquait gros en revenant ici.

Je décidais de me taire car les bribes de conversations et les papiers que j'avais trouvés dans le bureau du vieux m'avaient révélée quelques fragments de l'histoire de cette famille. Cette unique héritière avait renoncé à son héritage le jour de la mort du grand-père laissant tout le reste de la nichée « sans le sous ». J'ajoutais mentalement les guillemets, puisqu'aux vues des moyens de la famille, ils étaient loin d'être des indigents contrairement à moi. Cette maison était la seule possession qu'elle avait gardée mystérieusement alors qu'elle partait mener sa vie en France.

Les Alsbach avaient de grands projets pour cette demeure qu'ils exposaient en marchant dans le manoir et prenant des mesures, ils n'avaient qu'une hâte qu'Eliza se représente pour pouvoir récupérer cette propriété qui renfermait entre autre ce qu'ils appelaient « Le secret de la Lorelei ». Si quelque chose de ce style était caché dans le manoir, il devait être bien caché. J'en avais exploré chaque pièce, recoin et passage secret sans jamais trouver quoique ce soit d'extraordinaire hormis l'impressionnante bibliothèque qui occupait une des ailes.

Je fus tirée de mes pensées par la voix calme et posée d’Eliza.

« Bien installée? Je me présente je suis Eliza Garnier Alsbach. Excuse-moi de te déranger mais j’ai une proposition à te faire.

-Salut, répondis-je avec désinvolture, merci de me laisser rester ici et je vous écoute. Moi c’est La Rumeur, lançais-je brusquement. »

Je vis Eliza esquisser un sourire.

« Tu peux rester ici si tu le désires. Je sais pourquoi tu aimes cette pièce, car c'était mon refuge pour lire quand j'avais besoin d'être seule. »

Elle quitta le grenier. Je comprenais maintenant pourquoi il y avait déjà un lit en fer forgé noir dans cette pièce. Je me laissais tomber lourdement dessus pour contempler mon nouveau royaume.

La fenêtre me donnerait une vue imprenable sur les allées et venues des visiteurs et des occupants. A l'autre bout de la pièce, quelques planches mal fixées me permettraient d'observer ce qui se passait dans les cuisines et la salle de réception.
J'étais très bien installée pour assister à tout ce qui pourrait arriver dans le manoir aussi bien les drames que les fêtes.

J'ouvris la fenêtre et me plaçais au centre de la pièce en tailleur, non pour lancer une malédiction de mon cru, mais pour écouter leurs conversations et comprendre leur venue ici.

Brusquement les bruits et l'agitation cessèrent, ils devaient s'être rassemblés dans le hall. Je me rapprochai et entrouvris la porte.

La voix d'Eliza s'éleva et elle expliqua l'organisation de la vie dans ce manoir:

« Bienvenue à Akademie Alsbach, il s'agit de mon ancien lieu de vie et j'espère que vous vous y sentirez mieux que moi... »

Je souris rien n'était moins sûr, enfin s'ils aimaient les fantômes, les squatteuses et les familles encombrantes: ils se sentiraient comme chez eux. Elle passait maintenant à l’organisation :

« Notre pensionnat compte cinq groupes d'études dans lesquels vous allez être répartis. Si, dans notre ancien établissement vous étiez parmi les surdoués, maintenant vous serez dans le groupe d’Excellence. Les orphelins auront le choix entre les groupes Palette, Esperanto et Théorème; je pense que les intitulés vous éclairerons, mieux que moi, sur les matières proposées. Enfin, ceux qui ont besoin de soutient seront placés dans le groupe Nouveau Départ. ".

Une fois tout cela terminé, ils furent renvoyés dans leurs chambres. Soudain j'entendis le bruit significatif des pneus d'une voiture de luxe crissant sur les graviers. Je m'approchais de la fenêtre. Une berline était garée devant le perron. Une conversation animée dura quelques instants entre Eliza et celui que je reconnus comme étant Ulrich Alsbach.

Mon sourire s'élargit cette visite au moment du retour d'Eliza n'était pas une coïncidence et je mettrai ma main au feu que cela était lié au secret du manoir ou peut-être à cette rumeur qui courait d'un autre héritage accessible à ceux qui sauraient accomplir toutes les étapes pour l'obtenir. En tout cas une chose était sûre, j'allais suivre ça de près.
</div>

<span style="display: block; text-align: center; font-size: 32px; font-family: lucida calligraphy; letter-spacing: 2px; font-style: italic; color: #ffffff; text-shadow: 0px 0px 5px #000000;">Les jolis petits boutons *^*</span>
<div style="width: 90%; margin-left: auto; margin-right: auto; margin-top: -25px; border-top: 5px solid #060B50; background-color: #8FBEDF; font-family: georgia; letter-spacing: 1px; font-size: 11px; color: #340a0a; text-align: justify; padding: 10px;">


[center]88 * 31
[img]http://nsa28.casimages.com/img/2011/08/20/11082002211297421.png[/img]

[code][url=http://akademie.forums-actifs.net/][img]http://nsa28.casimages.com/img/2011/08/20/11082002211297421.png[/img][/url][/code][/center]

Pour une taille différente, demandez et nous vous en ferons un sur mesure avec plaisir. N'hésitez pas. Clique droit sur l'image pour obtenir l'URL de celle-ci.
</div>


<a style="display: block; text-align: center; color: ; font-size: #FFFFFF10px; font-family: arial narrow; letter-spacing: 2px;" href="http://never-utopia.com">© Never-Utopia</a>
</div>



[x] NOM DE VOTRE FORUM :[b]Akademie Alsbach
[b][x] POURQUOI CHOISIR NOTRE FORUM ?
Parce que j'adôôôôre ce forum et que j'en suis membre :3
[x] TOP AFFILIATE ? [X] Oui [] Non if possible ;D

PS : j'ai rajouté uniquement les informations qui ne sont pas contenues sur la fiche ;D
Revenir en haut Aller en bas
 

Akademie Alsbach

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Antarcia :: Le Berceau :: Vos Doléances :: Demande de Partenariat-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit