AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Raphaël Orewiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raphaël Orewiel

Sooner or Later - վաղ թե ուշ

avatar

Messages : 22
Origine : Anglaise et Arménienne
Statut : Proie... Clairement !

Carte de Séjour
Genre: Ambivalent
Relations:

MessageSujet: Raphaël Orewiel   Mer 16 Mai - 14:30

    [x] Identité : Orewiel Raphaël
    [x] Age : Dix-sept ans
    [x] Race : Captif
    [x] Pouvoirs : /
    [x] Spécialités : Le dessin, que se soit des plans détaillés ou des portraits, je bricole aussi.


--------------------------------------------------
.:: Caractère ::.
--------------------------------------------------



Indiscipliné de nature, ma condition n'est pas forcément la meilleure... Je hais qu'on me dise ce que je dois ou ne pas faire... Ce qui pose souvent problème, comme vous l'aurez deviné. Autrement dit, je passe mon temps à me faire "dresser".. Peut-être que je me calmerai avec le temps... Ou peut-être que j'aime prendre des coups finalement..? Je ne suis pas difficile, non, juste perfectionniste et minutieux dans ce que j'entreprends, n'appréciant simplement pas le fait de faire les choses à moitié, je termine toujours ce que je commence. Je n'irai pas jusqu'à dire que je suis une tête brûlée, mais j'aime prendre des risques, tout ce qui est interdit me fascine. Bon, je le concède, je ne suis pas du genre très bavard avec les inconnus mais cela n'empêche pas que quand je m'y mets, rien n'arrête ! Que les paroles que je profère soient plaisantes ou non. Toujours en mouvement, l'énergie débordante qui m'habite entraîne souvent les autres dans un tourbillon de bon humeur, enfin, ça c'est dans mes meilleurs jours. Pas facile à apprivoiser, la méfiance est souvent la première chose à laquelle je pense en rencontrant quelqu'un, mais, une fois ma confiance acquise, vous pourrez toujours compter sur moi et ce, quelque soit le moment. Il se trouve que je peux faire preuve de douceur... Cela arrive... Parfois...? Je ne suis pas brusque, simplement distant et mes sentiments ne regardent que moi.

Sinon, j'ai de la peine à comprendre ceux qui s'apitoient sur leurs misérables sorts, certes être captif n'est pas la plus agréable des choses mais cela ne vaut-il pas mieux que de servir de repas ? Tenez, en parlant de repas, j'adore le sucré, les fruits en général, plus particulièrement les mandarines... Vous savez, ce fruit orange, celui qu'on mange à Noël ! Malheureusement, c'est pas demain la veille que je vais à nouveau fêter Noël... Les sapins recouverts de lumière, comme ceux que je dessine de temps à autre. Ah ! Le dessin... La seule douceur qu'il me reste dans ce monde, la seule chose qu'il ne reste de mon ancienne vie, à vrai dire. Est-ce grâce à cela que je n'ai pas encore perdu totalement la tête ?


--------------------------------------------------
.:: Mémoire ::.
--------------------------------------------------



Vendredi après-midi, enfin libéré de ces cours chiants au possible, je me suis étalé sur le canapé de tout mon long avec pour seul compagnie un calepin de feuilles blanches, un crayon et mon iPhone. Je n'ai même pas pris la peine d'enlever mes chaussures et j'écoute de la musique avec mon casque, dans ma bulle. Ma mère sera rentrée dans la soirée, les bras chargés de ses nouveaux achats sans doute. Elle est ce qu'on appelle une "acheteuse compulsive" et notre appart' n'est que le reflet de ses folies : elle achète tout et n'importe quoi, ce qui m'agace mais je ne dis rien. Pas que je sois passif, seulement elle ne digère pas la mort de mon père et c'est son seul moyen de compenser son absence. Je crayonne en chantonnant le portrait de mon prof' d'espagnole. Allez savoir pourquoi... Je continue jusqu'à ce que le visage enjoué de ma mère apparaisse au-dessus de ma tête. Merde. Je n'aime pas du tout l'expression candide qu'elle aborde à chacune de ses conneries. Elle parle. Je ne l'entends pas. Évidemment, avec mon casque sur les oreilles, ce n'est jamais simple d'écouter son interlocuteur. Elle me le retire en faisais la moue.

« J'ai gagné un voyage sur une île paradisiaque pour deux ! Fais ta valise fiston ! On se fait la malle ! Oublie pas ton maillot et ta crème solaire ! J'ai lu que le soleil y tapait fort... Alors ta peau de roux ne va pas faire long feu ! »

« Super ! Appelle Lucie et offre lui mon billet ! »

J'ai parodié son ton joyeux en l'agrémentant d'un sourire idiot et elle m'a frappé sur le crâne. Voilà, je vais encore être emporté dans le fleuve des idioties de ma mère. Qu'est-ce que je vais pouvoir faire sur une île..? Elle continue de parler de sa chance à ce concours sur le site que lui a montré une collègue, je n'ai pas pu m'empêcher de me dire qu'elles doivent bien s'emmerder pour faire des concours tous aussi idiots les uns que les autres. L'autre jour, elle a gagné une tonne de chaussures. Super ! Je ronchonne, toujours affalé. Le grand départ, c'est pour demain. Au moins, j'échappe à mes cours interminables qui se sont changé depuis longtemps en périodes de dessin. Elle regarde celui que j'ai justement terminé. Un demi sourire se forme sur ses lèvres pulpeuses. Un semblant d'hésitation. Puis elle me lance l'air de rien :

« Dis moi, cet enseignant te plaît ? »

« Va pas t'imaginer des turcs, m'man... » avec un ton ennuyé.

« Allez ! Tu peux tout me dire ! Je suis ta mère, non ? »

« Ouais, bah, justement ! Oublie. »

Je sens sa main qui me caresse doucement la tête. Un silence s'est installé dans la pièce.

« Tu me le dirais, hein ? Ça expliquerait pourquoi tu n'as jamais eu de copine en étant aussi beau... »

« Oh ça va ! Me soûle pas ! T'es gavante quand tu t'y mets ! Bien sûr que j'ai eu des copines. Mais pas assez longtemps pour te les présenter, c'tout. »

J'ai rougi, ouais, voilà. Je tourne rapidement les pages de mon calepin et lui colle sous le nez le portrait d'une très jolie fille de ma classe. Mon ex. Grosse erreur de ma part, elle en a parlé toute le reste de la soirée. Elle a un don pour me taper sur le système, elle le sait et adore ça. Une gamine dans le corps d'une femme de trente deux ans. Mes parents m'ont eu très tôt alors peut-être que ça joue un rôle dans son comportement. Elle rattrape son adolescence perdue à s'occuper d'un gosse avec son fils qu'elle considère plus comme un pote qu'autre chose. Ça a des avantages comme des inconvénients. Pour commencer, je fais ce que je veux quand je veux ensuite elle se marre à chaque fois que les flics me ramènent à la maison par la peau du cul. Mais des fois, j'ai l'impression d'avoir une petite sœur plutôt qu'une mère, et suivant comment, c'est un peu frustrant...

* &.& *


Peuh..! Pas de réseau. Quelle merde. Je range mon iPhone dans ma poche. La brise douce s'engouffre aussi bien dans mes poumons que dans mes cheveux roux. Mes yeux qui se jouent des rayons du soleil pour donner l'impression de deux iris turquoises ont repéré une femme plutôt jolie. Mariée, visiblement, mais son regard caramel ne cesse de revenir sur moi. Moi, l'adolescent. J'ai visiblement les atouts pour plaire aux femmes, aux hommes aussi d'ailleurs. Sans doute à cause de mon visage fin, légèrement efféminé qui captive les autres, les attire. Mon air innocent... Tss. Seul mon sale caractère les calme. Ma chère mère est penchée sur la rembarde, fouillant l'horizon à la recherche de l'île de ses rêves. Je sors le cachier à dessins que j'ai pris soin de garder sur moi, pour commencer une esquisse de ma superbe mère et de ses cheveux aussi roux que les miens qui s'emmêlent par la faute du vent. Quand enfin, nous voyons ce que tous attendent depuis plusieurs heures. La façon de procéder est bien curieuse. On nous largue par des  barques avant de nous planter là. Je vois la femme de tout à l'heure me faire un sourire, aussi timide que charmeur. J'observe. Elle s'éloigne de son époux et je m'avance vers elle, les mains dans les poches, un air innocent et un demi sourire charmeur. Je vous aurais bien parlé un peu plus de la jolie jeune femme, seulement des créatures se sont jetés sur la berge. La panique s'est emparée de toutes personnes présentes. Sauf moi. Je reste planté là, fasciné par la créature en face de moi qui elle aussi m'examine. C'est un rêve n'est-ce pas ? Une grosse blague bien douteuse pour l'arrivée des gagnants ? La réalité me frappe avec autant de violence que les visons des autres passagers autour de moi. Un véritable massacre. Un bain de sang. La jolie brune... Il n'en reste que des parties. Je pivote sur moi-même, me détournant de la chose pour chercher ma mère des yeux. Là ! Là..! Là... Une envie de vomir, mélangée à de la colère me retourne l'estomac. Deux énormes bêtes se disputent la rousse qui hurle. Mais que puis-je faire ? Moi ? Raphaël Orewiel ? Si faible... Je fais quelques pas dans sa direction quand la même créature que précédemment me saisit brutalement. Avant de faire disparaître la plage pour la remplacer par une forêt. La chaleur m'étouffe autant que la prise qu'a la chose sur moi. Je me cramponne à mon cahier. Je ne vais pas lâcher l'une des seules choses qui me reste.

J'ignore ce qu'il va se passer maintenant.

J'ignore si je vais mourir ou "vivre".

J'ignore si j'arriverai à effacer le visage terrorisé de celle qui m'a donné la vie.

Ce que je sais, c'est qu'il est hors de question que je sois docile... si je ne sers pas de repas.


--------------------------------------------------
.:: Vous ::.
--------------------------------------------------

    [x] Age : Vous y mettez le prix ?
    [x] Expérience dans le RP : Ça doit faire un bon moment déjà que j'en fais mais c'est le premier Forum de se genre là qui crois ma route, soyez indulgent ! Wink
    [x] Première impression du Forum :Envoûtant ! Puis curiosité, on a qu'une envie, en savoir plus ! (:
    [x] Des Améliorations à apporter ? Je vous ferai signe si j'ai des idées.
    [x] Code du Forum :[Code bon pour Noham]
Revenir en haut Aller en bas
Leeca Zerastralis

Lindwörm
~Persécuteur à cornes~

avatar

Messages : 173
Origine : Finlandaise
Statut : Pas de doute à avoir, prédateur.

Carte de Séjour
Genre: Dominant
Relations:

MessageSujet: Re: Raphaël Orewiel   Mer 16 Mai - 15:00

Bonjour et bienviendue petit scarabée !

Alors ta fiche est impec ;3 tu es donc bien évidemment validé !

En espérant que tu te plaise parmi nous !! Tu peux faire une demande de rang si tu veux et commencer à jouer x) !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://steratellia.forumgratuit.org/
Raphaël Orewiel

Sooner or Later - վաղ թե ուշ

avatar

Messages : 22
Origine : Anglaise et Arménienne
Statut : Proie... Clairement !

Carte de Séjour
Genre: Ambivalent
Relations:

MessageSujet: Re: Raphaël Orewiel   Mer 16 Mai - 16:28

Ça c'est du rapide ! (8
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Raphaël Orewiel   

Revenir en haut Aller en bas
 

Raphaël Orewiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Antarcia :: Le Berceau :: La Base de Données :: Fiches Validées-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit